Archives pour la catégorie Anne Sylvestre

Février 2014

Coincidences

Coïncidence est un mot inventé pour ne pas avoir à chercher les causes, les mécanismes soit qu’ils soient sans intérêt comme lorsque, en vacances, une collègue de bureau se gare sur la place voisine, à 800 km du bureau, soit qu’ils soient trop complexes ou trop dérangeants .

Je me retrouve donc bien dans la chanson d’autant plus que la santé et la sécurité au travail ont toujours fait parties de mes préoccupations.

****

Anne Sylvestre : Coincidences

Pour en savoir plus sur les 397 chansons à prise rapide , c’est par là
et pour voir toutes les participations, c’est par ici

Dans la vie en vrai

Dans une vie rêvée, je pourrais me poser, faire les choses en temps et en heure…
mais dans la vie en vrai, j’ai du rentrer en vitesse hier, défaire ma valise, me précipiter sur le lave linge, refaire ma valise et reprendre un autre train ce matin à six heures. Et j’ai trois chansons de retard….
****
Anne Sylvestre : Dans la vie en vrai

Pour en savoir plus sur les 397 chansons à prise rapide , c’est par là
et pour voir toutes les participations, c’est par ici

 

*****

Edit : je ne comprenais pas bien comment j’avais pu prendre 3 billets de retard en 48 h mais je n’avais pas cherché plus loin. Et c’est en lisant les billets d’autres preneurs de chansons que j’ai réalisé que le 29 février  n’existait que dans le calendrier des chansons de Franck et non dans la vie en vrai.

 

Voleur, mon beau voleur

Mon beau voleur, celui qui m’aura poursuivi toute ma vie, est quotidien, multiple et tout le monde l’est un jour ou l’autre…

C’est le voleur de temps, celui qui nous mange nos journées dans la vie professionnelle ou familiale.

chronophages

Mais je sais bien que pour d’autres, j’ai aussi été parfois, trop souvent, voleur de temps.

 

****

La carte mentale  est empruntée au site Efficacement vôtre  dont je vous invite à aller lire les six épisodes de « bien gérer son temps. »

****

Anne Sylvestre : Voleur, mon beau voleur

Pour en savoir plus sur les 397 chansons à prise rapide , c’est par là
et pour voir toutes les participations, c’est par ici

Patron !

Patron ! un ballon

Une salle de bistrot enfumée, un comptoir, un patron bougonnant et c’est tout l’atmosphère de Simenon qui m’enveloppe.

Le bistrot, l’auberge, la brasserie y tiennent une place très importante. C’est souvent dans un bistro voisin du lieu du crime que Maigret va chercher à renifler le  quartier. Quand à la Brasserie Dauphine, c’est sa cantine, qu’il y aille déjeuner avec ses lieutenants ou qu’il en fasse monter les bières et les sandwichs….

Dans « Maigret se fâche », le moment où le commissaire  fuit le repas officiel chez les Malik pour aller cuisiner à l’office de l’auberge où il dort, avec la complicité de la servante, est un moment délicieux, une scène d’anthologie.

****

Anne Sylvestre : Patron !

Pour en savoir plus sur les 397 chansons à prise rapide , c’est par là
et pour voir toutes les participations, c’est par ici

Prudence

image

Prudence, pour moi c’est Prudence Beresford…

Connaissez vous ces personnages d’Agatha Christie ?  Prudence et son mari Thomas, plus connus par leurs surnoms Tuppence (pour two pences) et Tommy.

Retraités, anciens agents secrets, dandys, ils sont nostalgiques de l’aventure.

Leur flair, leur humour en font des personnages très attachants. Il me semble qu’Agatha Christie disait que Prudence était son personnage préféré. Elle en a fait une femme moderne, dans son style, conduisant sa voiture, ce qui n’était pas courant à l’époque.

ils ont été interprétés en France sous les noms de Prudence et Belisaire par. Catherine Frot et André Dussolier dans « mon petit doigt m’a dit ».

 

****

Anne Sylvestre : Prudence

Pour en savoir plus sur les 397 chansons à prise rapide , c’est par là
et pour voir toutes les participations, c’est par ici

Qu’est-ce qu’est-ce que ce bruit ?

Qu’est-ce qu’est-ce que ce bruit ?

C’est une question que je me pose fréquemment, surtout au moment de m’endormir ou dans le demi-sommeil qui précède le réveil

Lorsque je suis à Paris, les réponses sont du type :

  • les pompiers, l’ambulance
  • les voisins qui rentrent, un peu tard (ou très  tôt) un  peu excités par la soirée qu’ils viennent de passer
  • les voisins qui sortent leur chien, lequel, tout content d’être enfin sorti,  va gratter juste sous ma fenêtre
  • un coup de freins, des klaxons…

Lorsque je suis dans ma campagne, les réponses sont plutôt

  • la pluie sur le toit
  • les oiseaux déjà réveillés
  • les crapauds pas encore endormis
  • les chats du voisinage qui prennent notre toit pour un passage et qui, parfois, n’acceptent pas de se croiser….

Seriez-vous étonnés d’apprendre que que je préfère nettement être réveillé par cette deuxième série de bruits que par la première ? Je ne le crois pas….

 

****

Anne Sylvestre : Qu’est-ce qu’est-ce que ce bruit ?

Pour en savoir plus sur les 397 chansons à prise rapide , c’est par là
et pour voir toutes les participations, c’est par ici

Alors ce n’était que ça ?

Alors ce n’était que cela, la vie ?

Quelques instants magiques, quelques douleurs, des gens qui manquent, des souvenirs pleins de soleils ou de grisaille et de longue période inutiles à faire le hamster dans la cage, à perdre un peu sa vie à la gagner ?

Alors, ce ne serait que cela, la vie ? Je ne veux encore le croire même si l’évidence commence à s’imposer.

****

Anne Sylvestre : Alors ce n’était que ça ?

Pour en savoir plus sur les 397 chansons à prise rapide , c’est par là
et pour voir toutes les participations, c’est par ici

Langue-de-pute

« Langue de pute », cette expression ne m’inspire pas beaucoup.

D’abord parce qu’elle ne fait pas partie du vocabulaire familial, remplacée par « langue de vipère », ensuite parce que je préfère de beaucoup refaire le monde que les êtres humains, il y a longtemps que je n’ai plus trop d’espoir dans l’évolution de ces derniers. Finalement, quand  j’essaie modestement de prendre un peu de recul historique, l’être humain s’est instruit, il n’en est pas devenu plus intelligent dans sa vie collective ou individuelle pour autant.

Mais il faut quand même bien reconnaitre que j’ai, moi aussi, de temps en temps, mon petit moment de commérages bien affutés

******
Anne Sylvestre : Langue-de-pute

Pour en savoir plus sur les 397 chansons à prise rapide , c’est par là
et pour voir toutes les participations, c’est par ici

Qu’est ce que j’oublie ?

Qu’est ce que j’oublie ?

En ce moment, plein de choses

Les objets prennent un malin plaisir, à se cacher, parfois définitivement, souvent pour réapparaitre… à leur place, là où j’ai regardé mille fois.

Est-ce la fatigue ? Est-ce l’âge ? Toujours est-il que je passe mon temps à vérifier mon trio (porte-cartes, clé, téléphone) vingt fois par jour, avant de sortir, dans le bus, au boulot, bref tout le temps.

****
Anne Sylvestre : Qu’est ce que j’oublie ?

Pour en savoir plus sur les 397 chansons à prise rapide , c’est par là
et pour voir toutes les participations, c’est par ici